Tout comprendre sur la porte de garage portegarageprix.fr ™

De nombreux types de porte de garage sont possibles. Chacun présente des qualités et des défauts. La porte de garage battante est la plus économique tout en nécessitant de la place à l’extérieur pour être ouverte. La porte pliante fonctionne avec des panneaux articulés par des charnières ; avantageuse en place, elle ne peut guère être automatisée. La porte de garage basculante s’ouvre en se collant au plafond.

motorisation porte de garage

Deux systèmes sont proposés pour ce modèle : débordante et à contrepoids. La porte sectionnelle fonctionne à l’aide de panneaux articulés. Ceux-ci se positionnent en hauteur ou le long d'une paroi. Son prix est supérieur à celui d'une porte à la française. Enfin, la porte de garage à enroulement se compose de lames qui s’enroulent dans un coffre.

Elle vous assure un gain de place mais n'autorise pas de porte piéton. D'ailleurs, l'entrée piéton est l'un des facteurs à ne pas oublier au moment de faire votre choix. Principalement quatre matières composent les portes de garage : en l'occurrence l'alu, l'acier, le bois et le PVC. Celles en acier sont certainement les plus durables, alors que le polychlorure de vinyle s'avère le plus léger et le moins cher. Pour sa part, le sapin allie élégance et isolation.

Les acheteurs désirant privilégier le confort thermique avec une porte en acier opteront pour une porte avec deux parois. Pour ce qui est de l’entretien, il est presque négligeable sur un modèle en plastique ou en alu, mais incontournable pour les matières naturelles.

Installer soi-même sa porte de garage ?



Certains modèles à l'image de la porte battante peuvent être posés par un bon bricoleur. En revanche, certains modèles impliquent clairement un artisan, comme les portes à enroulement. Quoiqu'il en soit, contacter un professionnel donne de nombreux avantages : qualité, garanties, TVA réduite, etc.

Porte de garage : les tarifs



Une porte de garage coûte souvent plus de mille euros. Cela dépend des dimensions, du modèle et de la matière utilisée. Les portes battantes sont les moins chères, tandis que les portes à enroulement en aluminium sont les plus chères. Une porte basculante en bois standard coûte dans les 700€, alors qu’elle coûte jusqu'à 3 000 euros pour une porte similaire en bois exotique. Les tarifs font donc le grand écart, en conséquence il convient de préciser ses besoins et son budget.

Notamment si vous rénovez un vieux bâtiment d'une demeure ancienne, il se peut que l’ouverture de votre garage ne s'adapte pas aux tailles habituelles. A peu de choses près, il est possible de poser un équipement de série mais sinon vous aurez besoin d’une porte sur-mesure. Cette porte sera parfaite et garantira ainsi une excellente isolation. Dans cette optique, il est primordial d'avoir des mesures les plus précises possibles et de faire appel à un spécialiste agréé.

Ouvrir sa porte de garage sans effort



Il est toujours possible d'installer une motorisation sur une porte de garage, même si elle est déjà posée.

A vis sans fin, à crémaillère, à bras… Il en existe plusieurs types, toutefois, chaque automatisme s'installe sur une porte précise. Ainsi, un moteur à bras ne se pose que sur les portes à la française ou pliantes alors que la porte basculante supporte bien une motorisation à chaîne. En dehors de l'installation, une motorisation vaut de 150 à 800€, apportant quoiqu'il en soit bien-être à la famille mais aussi durabilité à l'équipement. La porte du garage joue un rôle conséquent dans l'isolation d'un logement. Alors que le chêne est par nature isolant, on peut également améliorer la capacité isolante d’une porte en aluminium et de ce fait faire des économies sur sa facture.

Un tel modèle peut notamment être couvert de panneaux en laine animale comme en mousse. Il existe pour cela tout le nécessaire à partir de 30€ alors que les coffres seront isolés avec une mousse en polyuréthane.